Partager :
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer

Lors de la 38ème assemblée générale de l’OACI en septembre 2013, les 191 états membres de l’organisation ont approuvé le programme d’identification des voyageurs (TRIP : TRaveller Identification Programme).

Ce nouveau programme en remplacement du précédent plus focalisé sur les documents (DVLM : Documents de Voyage Lisibles par Machine) vise à améliorer l’efficacité, la facilitation et la sûreté du transport aérien. Les défis sont de taille : le trafic aérien doublera d’ici à 2030 et atteindra 6 milliards de passagers, le nombre de vols augmentera de 30 millions à 60 millions.

 Au cœur de la stratégie TRIP il est question d’une démarche holistique, cohérente et coordonnée appliquée aux éléments interdépendants de la gestion de l’identification.

L’ANTS qui délivre les titres sécurisés (DVLM) couvre l’ensemble du cycle de gestion de l’identité, depuis les documents source (Etat-civil, justificatifs de domicile) jusqu’aux systèmes d’inspection et de contrôle.

A ce titre elle soutient activement avec la DGAC et l’ensemble des parties prenantes, le TRIP OACI.

Ce programme est animé depuis Montréal par le secrétariat général au siège de l’organisation. Il dispose d’un comité de pilotage (TAG : Technical Advisory Group) et de groupes de travail (NTWG, ICBWG : New Technologies, Implementation and Capacity Building Working Groups) auxquels participe l’ANTS membre du PKD OACI (Public Key Directory : répertoire des clés publiques des passeports).

Retour en haut de page